Accueil

 

 

 
 
  • Sports
  •  » NFL

NFL : Saison régulière 2014-2015


Afficher / Cacher le tableau général de la saison

Voici un bref résumé de la saison NFL 2014-2015
(lire également l'article de mi-saison)

Des problèmes "hors-terrain"


Très clairement, la saison NFL a été 'polluée' par des pbms "off-courts". Le plus emblématique a été "l'agression" dont s'est rendu coupable Ray Rice (une des stars majeures de la Ligue) envers sa fiancée sad, et dont la vidéo a été publiée sur Internet, augmentant d'autant plus le "bad buzz".
Cela a donné un certain flou sur le début de saison, les médias parlant plus de cela que de sport. Le 'commissioner' de la NFL (le grand chef) a même été sur la sellette pendant plusieurs semaines. Il s'en est sorti en introduisant une nouvelle règle stricte sur les "domestic violences" (en gros, les joueurs doivent être irréprochables, Y COMPRIS en privé).

Mais cet évènement isolé s'est ensuite répercuté sur de nombreux joueurs, car les médias ont commencé à éplucher les casiers judiciaires, et la moindre contravention s'est trouvée montée en épingle… hmm Les suspensions (pour quelques matchs) se sont multipliées, soit de la part de la Ligue pour les cas les plus graves (violence, drogue), soit directement de la part des équipes elles-mêmes, préférant anticiper les sanctions.

=> Bref, l'image de la NFL n'en sort pas grandie, bien au contraire. Et on découvre au passage que certaines équipes, comme les San Francisco 49ers ( blink), ont en leur sein un fort pourcentage de "bad boys"… mad

Un suspense jusqu'au bout… au moins pour les places


Au départ de la 17ème et dernière semaine (16ème match pour les équipes), 5 des 6 places qualificatives avaient déjà été attribuées dans chaque conférence.
En NFC, c'était simple : la dernière place serait attribuée au vainqueur de Carolina-Atlanta, cette place étant EN PLUS synonyme de 'réception' du premier match de playoff (note : pour une équipe, quelle qu'elle soit, avec FORCÉMENT un bilan NÉGATIF ! blink; ce qui relance le vieux débat sur l'attribution des places en playoffs… C'est vrai que le système est discutable siffle).
En AFC, quatre équipes pouvaient encore mathématiquement prétendre aux playoffs, mais seules 2 avaient de réelles chances. Et deux étaient directement opposées : le match de la semaine (après le Carolina-Atlanta cité ci-dessus), San Diego-Kansas City. Si San Diego gagne, c'est fini, ils gagnent la dernière place ; mais s'ils perdent, tout dépend des autres matchs…

Mais même déjà qualifiées, de nombreuses équipes avaient encore quelque chose à jouer dans cette dernière semaine : leur place dans le classement - c'est à dire le fait d'être exempté ou non du premier tour, ou de recevoir ou non leur premier match de playoff.
(note : seul New England, en AFC, est assuré de terminer 1er, donc exempté + TOUS les playoffs à domicile).

Un mot sur San Francisco


Après 3 saisons exceptionnelles (3 fois en finale de Conférence, dont une gagnée, pour aller perdre au Superbowl), cette saison 2014-2015 aura été une longue suite de déceptions pour les 49ers.
Des suspensions (cf. problème hors-terrain ci-dessus), des blessures… Mais cela ne justifie pas tout.
L'attaque a été INDIGENTE tout au long de la saison. Colin Kaepernick, considéré comme l'un des quaterbacks vedette du futur (voir le nombre de "une" des magazines, et le fait qu'il apparaisse dans le nouveau générique du "Sunday Night Football"), a RATÉ sa seconde saison complète en tant que titulaire (en 2011, il n'avait fait que la moitié de la saison). Peut-être n'est-ce t-il pas entièrement sa faute… Le système offensif dans lequel les coachs offensifs ont essayé de "l'enfermer" ne correspond PAS à ses qualités.
La preuve ? Le match de la semaine 16, où sur une action (une course EXTRAORDINAIRE sur 90 yards ( lol!!) pour un touchdown, second plus long TD à la course pour un QB dans l'histoire) on a retrouvé le Kaepernick qu'on avait adoré la saison précédente.
=> Non, Kaepernick ne sera JAMAIS un Brett Favre, ou un Joe Montana, pour ses passes ; laissez-lui juste courir (en organisant l'attaque pour cela) et il fera gagner des matchs ! fier

En ce qui concerne le coach, Jim Harbaugh en est à sa 4ème année, sur 5 de contrat. Mais ce pourrait (c'est quasiment sûr selon la majorité des médias) être sa dernière. Je trouve cela particulièrement injuste de virer l'entraîneur au moindre faux pas (je pourrais d'ailleurs dire la même chose en Europe, pour la Ligue 1 de football par exemple). D'autant que Harbaugh a un bilan LARGEMENT POSITIF sur ses 4 saisons, même si cette dernière a été décevante.
De fait, on lui propose un contrat de six ans et $48M pour entraîner l'équipe de Michigan (en "college Football", l'équivalent de la Ligue 2 pour un entraîneur de Ligue 1). Son contrat actuel est de $25M (pour 5 ans donc, dont 4 déjà faites). Well… C'est sa décision, et celle de l'équipe (car les 49ers pourraient très bien surenchérir s'ils le voulaient… smile).
Mais, pour ma part, j'aime bien ce coach, je considère qu'il a fait de grandes choses pour cette équipe (rappel : qui n'avait plus été en playoffs depuis 10 ans avant son arrivée… unsure), et si j'étais dirigeant je ne le laisserais pas partir comme cela. Notons également que si j'étais Jim Harbaugh, je préfèrerais aller jusqu'au bout de l'aventure et tenter de gagner un SuperBowl, plutôt que repartir en seconde division "pour quelques dollars de plus"… smile

San Francisco reste néanmoins la plus forte déception de la saison. Certes, Washington, Chicago et Tennessee ont également déçus (c'est à dire que leur "ranking" final est inférieur à leur "ranking" initial, avant la saison). Mais les 49ers sont la SEULE parmi les huit premières 'ranked avant saison' à ne pas faire les playoffs. La déception est donc plus importante.

UPDATE last week…


  • 22h08 : San Diego avait les cartes en main (comme je l'avais dit ci-dessus), MAIS ils ont perdu… neutral ET Baltimore a gagné. Ce qui élimine Houston et Kansas City (malgré leur victoire sur SD). Baltimore est qualifié. Dernière inconnue en AFC : les places 3 et 5 (entre Cincinnati et Pittsburgh) seront "en jeu" dans leur opposition, le dernier match de la saison régulière (Sunday Night). Le vainqueur recevra Baltimore au premier tour, le perdant se déplacera à Indianapolis.
  • 01h30 : Carolina a EXPLOSÉ Atlanta !! (34-3, pourtant à Atlanta), les Panthers prennent donc la dernière place qualificative de la NFC (mais classés n°4, ils recevront au premier tour, malgré leur bilan négatif…).
    Dans le même temps, Green Bay a battu Detroit (difficilement), leur assurant la seconde place de la conférence (donc exempté de premier tour), et reléguant les Lions à la 6ème place (et qui devront donc se déplacer à Dallas au premier tour). Quant à Seattle, ils réalisent le 'bon coup' de la semaine, puisqu'ils finissent premiers de la conférence Nationale et recevront donc tous les playoffs (ce qui en fait LE favori à leur propre succession… tongue).
=> il ne reste plus qu'un match dans cette saison 2014-2015. Comme signalé ci-dessus, il décidera qui des Bengals ou des Steelers recevra au premier tour (seed n°3 ou seed n°5). Attention !! ; la "Playoff Machine", dans ses dernières heures d'activité avant l'année prochaine, nous signale tout de même qu'en cas d'égalité dans ce match (cas TRÈS improbable), Pittsburgh serait n°5 et Cincinnati n°4, et se rencontreraient donc à nouveau la semaine prochaine en playoffs… smile

Et c'est parti pour les NFL Playoffs 2014-2015 !! fier


  • Sports
  •  » NFL