Accueil

 

 

 
 
  • Sports
  •  » NFL

NFL : Saison régulière 2020-2021


Afficher / Cacher le tableau général de la saison

Comme dans TOUS les autres sports, cette saison 2020-2021 aura été
"particulière" siffle, à cause bien sûr de la pandémie Covid-19,
qui a changé en profondeur la façon même d'envisager les compétitions.
Je rappellerai plus bas toutes les implications pour la NFL qui ont été liées à cette pandémie, mais je préfère commencer par le résumé "purement sportif" de la saison, comme si la Covid-19 n'existait pas… oui

Le point sportif


Car justement, cette saison comportait dès le départ (avant maladie) des changements importants :
  • Le "cas" Tom Brady
    À la fin de la saison dernière, on se disait que Tom Brady devait soit partir à la retraite, soit signer un ultime contrat chez les Patriots, pour 1 ou 2 ans. Bien sûr, en tant que "free agent", on pouvait aussi penser qu'il pourrait aller ailleurs, mais cette option restait juste théorique pour la plupart des analystes… Et pourtant il l'a fait !! big_smile
    Difficile de savoir pourquoi (autant du côté du joueur que des dirigeants de l'équipe qui l'a signé pour deux ans), mais toujours est-il que Tom Brady est devenu le quaterback des Tampa Bay Buccaneers. Et avec succès, puisque Tampa Bay va disputer les playoffs pour la première fois depuis 2007 ! tongue (dernière victoire en playoffs = 2002, lors du Super Bowl XXXVII).
  • Fin des processus de "re-location"
    Cette saison marquait la fin d'un long processus de "re-location" de différentes équipes, avec la finalisation de deux nouveaux stades flambants neuf (note: dont l'un a coûté une somme astronomique…). Les deux équipes de Los Angeles (Chargers anciennement à San Diego, et Rams) peuvent désormais profiter d'un (très) beau stade, et c'est donc la fin pour le légendaire "Coliseum", construit pour les Jeux Olympiques de 1932 et qui faisait partie de la mémoire collective roll, apparaissant comme décor dans de nombreux films, dont plusieurs sont mythiques.
    De leur côté, les Raiders (anciennement à Oakland) sont officiellement devenus les "Las Vegas Raiders", avec un nouveau stade (très beau aussi) que le propriétaire a refusé d'inaugurer en phase de pandémie. C'est donc prévu pour la saison prochaine (pour cette saison, le stade était vide lors des matchs à domicile).
  • Le "cas" Redskins
    C'est (a priori) la dernière fois que je tape ce terme… Il est désormais considéré comme "inapproprié" aux USA… sad
    Bon, même en essayant de lire les différents textes (pour et/ou contre), je continue à ne PAS COMPRENDRE cette polémique, tellement elle est éloignée de notre culture européenne. Ce que je vois, c'est que quelques "extrémistes" ont réussi à bannir ce terme. wink2
    L'équipe de Washington a pris acte de cette décision. Pour cette saison 2020, ils seront "Washington Football Team", avec un "W" jaune comme logo. Un concours est ouvert pour déterminer le nouveau nom et le nouveau logo.
    => Note : pour ma part, j'ai changé le nom mais PAS le logo (qui reste donc avec la 'tête d'indien'). J'attends le futur "vrai" logo pour faire le changement.
  • Expansion des Playoffs à 7 équipes par conférence
    Ce n'est PAS lié à la Covid-19. C'est un projet qui date de 2006 (au moins), et qui a subi plusieurs phases "annulation/réactivation" depuis cette date. Il se trouve que la saison 2020 est justement la date choisie pour cette mesure phare, et bing! ça tombe sur la Covid. Mais c'est un hasard…
    L'idée derrière cette mesure est "plus de justice", et "plus de suspense" en fin de saison régulière. En effet, dans l'ancien format les deux premières équipes étaient exemptées du premier tour, et du coup être premier ne donnait pas un vrai avantage (uniquement de recevoir en finale de Conférence, mais il fallait déjà arriver là…). Désormais SEUL le premier est exempté (et reçoit pour l'ensemble des playoffs), ce qui laisse augurer de belles batailles même en fin de saison (bon… Pas trop cette année, car les places n°1 sont presque figées avant la dernière journée).
    La conséquence de ce changement de format est qu'il y a désormais 6 matchs (2 fois 3) en Wildcard au lieu de 4. Ce premier tour sera donc bien plus riche (note: dans tous les sens du terme, car deux matchs supplémentaires impliquent des revenus augmentés, même si cette année ce ne sera pas trop le cas à cause des mesures sanitaires).
  • Records en cours
    Bien sûr, Tom Brady et Drew Brees continuent à se "tirer la bourre" concernant le record des touchdowns à la passe. Avant la dernière journée de 2020-2021, Brady est à 577, Brees (qui a manqué quelques matchs cette saison) est à 568. Rappelons que Brady a une saison de plus que Brees, donc en pourcentage ce dernier est légèrement devant.
    Cette saison a également vu deux "caps mythiques" être dépassés, en semaine 15 et 16. D'abord, Ben Roethlisberger (Pittsburgh) a été le 7ème QB à passer les 60 000 yards à la passe. Et surtout, Drew Brees a été le premier à passer le cap des 80 000 yards tongue !! (note: pour info, Brady devrait atteindre les 79 000 lors de la dernière journée, et comme on ne compte que la saison régulière, il lui faudra attendre la saison prochaine pour passer les 80k).

San Francisco : une saison cauchemardesque…


Après avoir été à 9 minutes de remporter le précédent SuperBowl, les 49ers ne seront même pas qualifiés pour les playoffs cette année. La faute à une saison désastreuse, une combinaison de malchances, qui se sont accumulées tout le long de la saison, et qui est selon les experts l'une des pires de l'histoire. sad
Cela a commencé dès le premier match, une défaite frustrante (car SF semblait meilleur) qui va mal lancer la saison. Mais c'est en deuxième semaine que va commencer le cauchemar : plusieurs blessures, dont le meilleur joueur en attaque et le meilleur joueur en défense !! Et cela va se prolonger sur les semaines suivantes, puisque chaque match sans exception va amener plusieurs blessures… hmm
Au final, San Francisco se retrouve avec un double record NFL : 30 joueurs (sur un effectif total de 51) ont été placés au moins une fois sur la liste des blessés. Cela inclut la liste Covid, mais sur ce dernier point les 49ers n'ont pas été plus (ni moins) impactés que les autres équipes. Et en combiné sur la saison, cela a impliqué un total de près de 220 matchs "manqués". En plus, ce sont des joueurs "clefs" qui ont été touchés : au pire de la saison, 7 des 10 plus gros salaires de l'équipe étaient sur le banc de touche… blink
En plus de ces déconvenues successives en termes de blessures, l'équipe a dû déménager et faire le dernier mois de compétition à Glendale, Arizona, à cause des restrictions sanitaires imposées en fin d'année par le comté de Santa Clara.
Et que dire du calendrier, l'un des plus difficiles de la NFL : en fait, sur les 15 adversaires, seuls 2 ou 3 ne sont pas encore en lice pour les playoffs (et quoi qu'il arrive en dernière semaine, on aura rencontré 12 fois des équipes qualifiées, certaines deux fois). Autrement dit, même en étant à 100% (sans blessure notable), la tâche aurait été difficile cette année.

Le point Covid-19


Au début de la saison, quand on a commencé à voir des matchs reportés (dès la deuxième semaine), il faut avouer que l'on a eu peur que cette saison se termine prématurément (ou avec du retard). Mais en fait les choses ont été globalement BIEN GÉRÉESoui
Grâce (à et/ou malgré) des mesures sanitaires strictes, la saison a en effet pu se dérouler sans (trop) de pbms. On notera néanmoins un nouveau (et indépassable) record, à force de reports divers liés à Covid-19 : c'est la première fois dans l'histoire de la NFL qu'il y a au moins 1 match disputé sur TOUS les jours de la semaine. Explication : il y a normalement 1 match le jeudi, la majorité des matchs le dimanche, et 1 match le lundi. En fin de saison, le samedi est utilisé pour déporter certains matchs. => Mais cette année, certains matchs ont été décalés au mardi, il y a eu une exception COVID au mercredi, et le vendredi a été utilisé deux fois en fin de saison. Donc on a eu au moins un match NFL sur chaque jour de la semaine, ce qui est inédit.

Le protocole sanitaire a été inspiré par ce qui avait été fait avec succès sur les playoffs NBA : des équipes "en bulle" (sans contact extérieur, ou le moins possible; il y a eu en particulier de longues périodes où les joueurs ne pouvaient même pas voir leur famille), des tests obligatoires et fréquents, avec exclusion systématique en cas de test positif, et bien sûr port du masque obligatoire dès que l'on est hors du terrain.
Du côté spectateurs, chaque ville/équipe avait ses propres mesures. La majorité ont opté pour "zéro spectateur". Et pour celles qui ont autorisé du public (comme Dallas ou Denver), la "jauge" était faible, genre 5-6000. Et 5000 personnes réparties dans des stades de 50-70 000 places, cela permet une répartition tout à fait respectueuse des distances de sécurité. Notons que même sans aucun spectateur, les effectifs des deux équipes, plus les quelques techniciens TV, représentent déjà environ entre 200 et 300 personnes sur le bord du terrain.

Malgré toutes ces précautions, il y a bien sûr eu des cas de Covid à l'intérieur de TOUTES les équipes. La NFL a donc créé une "liste Covid" où placer les joueurs testés positivement. Rappel : la "liste des blessés" est gérée TRÈS STRICTEMENT par le règlement (il y a des délais, des interdictions, etc). => Il fallait donc s'adapter à ce cas très particulier de la Covid-19, et c'est ce qu'à fait la NFL fier. Ainsi, un joueur testé positif était exclu, MAIS pouvait revenir après 2 semaines à l'issue d'un nouveau test négatif. Cela a permis de ne pas décimer inutilement les équipes, et donc de permettre la saison. Note: il y a néanmoins certains joueurs qui ont été VRAIMENT malades et qui ne sont jamais revenus…


  • Sports
  •  » NFL