Accueil

 

 

 
 
  • Sports US
  •  » NFL

Saison 2015-2016NFL : Divisional / Green Bay - Arizona

Changer de match ou d'année


Green Bay Packers (5)
20
Arizona Cardinals (2)
26
Sat. 16/01
8:00pm ET
Pass: C.  Palmer (ARI) - 25-41, 349 yds, 3 TD, 2 INT
Rush: E.  Lacy (GB) - 12 car, 89 yds
Rec: J.  Janis (GB) - 7 rec, 145 yds, 2 TD
FIRST QUARTERGBARI
TD6:48Michael Floyd 8 Yd pass from Carson Palmer (Chandler Catanzaro Kick)
11 plays, 42 yards, 6:21
07
SECOND QUARTERGBARI
FG11:22Mason Crosby 28 Yd Field Goal
17 plays, 85 yards, 7:31
37
FG0:57Mason Crosby 34 Yd Field Goal
17 plays, 71 yards, 7:55
67
THIRD QUARTERGBARI
TD10:17Jeff Janis 8 Yd pass from Aaron Rodgers (Mason Crosby Kick)
6 plays, 81 yards, 3:05
137
FG5:05Chandler Catanzaro 28 Yd Field Goal
10 plays, 74 yards, 5:12
1310
FOURTH QUARTERGBARI
TD3:44Michael Floyd 9 Yd pass from Carson Palmer (Chandler Catanzaro Kick)
14 plays, 80 yards, 7:09
1317
FG1:55Chandler Catanzaro 36 Yd Field Goal
4 plays, 6 yards, 0:43
1320
TD0:00Jeff Janis 41 Yd pass from Aaron Rodgers (Mason Crosby Kick)
6 plays, 86 yards, 1:55
2020
OvertimeGBARI
TD13:55Larry Fitzgerald 5 Yd pass from Carson Palmer
3 plays, 80 yards, 1:05
2026
Statistiques Globales
GB
ARI
1st Downs1820
Passing 1st downs1216
Rushing 1st downs52
1st downs from penalties12
3rd down efficiency7-155-13
4th down efficiency1-21-1
Total Plays6763
Total Yards386368
Total Drives1011
Yards per Play5.85.8
Passing251328
Comp-Att24-4425-41
Yards per pass5.67.5
Interceptions thrown12
Sacks-Yards Lost1-103-21
Rushing13540
Rushing Attempts2219
Yards per rush6.12.1
Red Zone (Made-Att)1-33-6
Penalties8-553-26
Turnovers12
Fumbles lost00
Interceptions thrown12
Defensive / Special Teams TDs00
Possession30:1430:51
Game LeadersPlayersStats
Passing
GB
Aaron RodgersAaron Rodgers24-44, 261 yds, 2 TD, 1 INT
ARI
Carson PalmerCarson Palmer25-41, 349 yds, 3 TD, 2 INT
Rushing
GB
Eddie LacyEddie Lacy12 car, 89 yds
ARI
David JohnsonDavid Johnson15 car, 35 yds
Receiving
GB
Jeff JanisJeff Janis7 rec, 145 yds, 2 TD
ARI
Larry FitzgeraldLarry Fitzgerald8 rec, 176 yds, 1 TD
Le premier bon drive des Cardinals a bien failli se terminer sur un fumble à seulement 8 yards de l'embut adverse, mais celui-ci a été récupéré par eux, ce qui amène le premier score de la soirée (TD de Michael Floyd, 0 - 7). En fin de premier quart-temps une longue passe de Aaron Rodgers est annulée par une pénalité, puis sur le même drive il est intercepté (avec un retour pour un TD qui aurait compté pour 100 yards…), MAIS une autre pénalité cette fois en leur faveur permet finalement aux Packers d'inscrire leurs premiers points par un field-goal (3 - 7, après un TRÈS LONG drive de 17 actions et un total de 7'31" en temps de jeu… On est déjà LARGEMENT entré dans le deuxième quart-temps).

Eddie Lacy Run
Getty Images / Christian Petersen
Par un autre long drive (encore 17 actions, 71 yds et 7'55"), Green Bay parvient à marquer un autre FG avant la mi-temps, qui intervient donc sur le score serré de 6 - 7. À partir de maintenant, CHAQUE action va compter, et le stress s'abat sur LES DEUX équipes wink : en effet, les deux premières possessions de la seconde mi-temps se terminent par des interceptions, au bout de seulement 3 actions dans chacun des cas… "Un partout, la balle au centre", ces deux turnovers successifs ne changent RIEN au match.

Green Bay profite alors de l'action du match (et peut-être du week-end… jusque là… fier) : une course incroyable de Eddie Lacy (cf. photo de gauche ci-contre), qui trouve un trou dans la défense des Cardinals et gagne un total de… 61 yards siffle !!! Cela amène le touchdown qui met les Packers en tête pour la première fois du match (13 - 7). Arizona réagit par un nouveau FG (13 - 10), mais sur leur drive suivant, et alors qu'ils ne sont plus qu'à 10 yards de l'embut adverse, Carson Palmer est intercepté pour la seconde fois de la soirée (par Damarious Randall). Les chances de gagner pour les Cardinals viennent de chuter de 63 à 37 %, et on se dit qu'ils ont peut-être laissé passer leur chance à ce moment-là.
Mais ce turnover, qui intervient au tout début du quatrième quart-temps, n'est cependant QUE la première de 5 actions décisives qui vont faire de ce match une des rencontres historiques en playoffs… oui smile

Michael Floyd TD
Getty Images / Jennifer Stewart
La défense d'Arizona permet de bloquer les Packers sur la possession suivante, grâce en particulier à un "challenge" remporté par le coach Bruce Arians, qui annule une longue passe de 34 yds. Les Cardinals ont donc une nouvelle possibilité de revenir dans ce match, et cette fois leur drive (14 actions, 80 yds) se termine par une passe de Palmer captée par Michael Floyd pour un touchdown de 9 yards (cf. photo de droite ci-contre). Arizona repasse en tête (13 - 17), et alors qu'il ne reste que 3'44" à jouer, leurs chances de victoire remontent de 58 à 77 %. Ce "WPA" va encore augmenter, car Green Bay est obligé de tenter une 4ème tentative sur la possession suivante et la manquent, ce qui redonne la balle aux Cardinals à seulement 25 yards, et un field-goal quelques actions plus tard, qui étend leur avance à un TD d'avance (13 - 20).

On vient de passer le "2-minutes warning" (1'55"), et Green Bay commence ce qui sera certainement leur dernier drive très loin dans leur terrain (sur leurs 14 yds), avec en plus aucun temps-mort restant à leur disposition. Leurs chances sont alors d'environ 1 %. Après avoir étendu le drive sur une "4ème et 20" ( unsure !) grâce à une passe captée par Jeff Janis pour un énorme gain de 60 yards (+8 % de WPA), Aaron Rodgers et les Packers sont encore à 36 yds de l'embut alors qu'il ne reste que 21 secondes, reculant même à 41 yards sur une pénalité. Plus le temps de finnasser, le match est quasiment terminé (5 secondes), et Aaron Rodgers lance une "Hail Mary" vers l'embut. Et aussi incroyable et improbable que possible, Jeff Janis la réceptionne en sautant plus haut que deux défenseurs des Cardinals (cf. photo de gauche ci-dessous) blink tongue !!!
Le receveur est devenu titulaire dans ce match à cause du fait que les deux meilleurs receveurs des Packers (Davonte Adams et Randall Cobb) sont inactifs, et termine avec 7 réceptions, soit 5 de plus que sur l'ensemble de la saison régulière !

Jeff Janis Hail Mary TD
USA TODAY / Mark J. Rebilas
Cette troisième action décisive (et miraculeuse) envoie donc le match en prolongation (20 - 20), et remonte les chances des Packers de moins de 1 % à environ 50 %. S'ensuit une "péripétie" inédite (et légèrement polémique). Au moment de lancer le "coin toss" qui va déterminer qui des deux équipes va débuter la prolongation en attaque, l'arbitre décide de relancer la pièce car celle-ci n'a "pas tourné" lors du premier lancer neutral ! Notons que malgré le fait que les règles NFL remplissent des dizaines de pages et couvrent en détail chacun des aspects du jeu, aucune règle ne spécifie que la pièce doit tourner lors d'un tirage au sort. C'est donc l'arbitre qui a jugé seul (mais aussi avec les joueurs autour qui ont bien vu que la pièce était "juste tombée") qu'il valait mieux recommencer. Notons également que ce sont les Arizona Cardinals qui ont remporté ce toss les deux fois, sinon la controverse aurait été encore plus grande. rigole

Larry Fitzgerald TD
Getty Images / Christian Petersen
Lors de la première action de cette prolongation, Carson Palmer évite un défenseur et lance vers Larry Fitzgerald ce qui semble au début une passe plutôt anodine (pour 14 yards), mais le joueur vedette des Cardinals échappe à tous les défenseurs et porte le ballon sur un total final de 75 yards roll !! Il n'est stoppé in-extremis qu'aux 5 yards adverses. Cette action surprise porte d'un coup les chances d'Arizona de 53 à 84 %. Rappelons que l'avantage de débuter en attaque la prolongation n'est plus aussi important qu'avant les nouvelles règles : en effet, marquer un field-goal ne suffit pas désormais pour gagner le match, les Packers auraient alors l'occasion de revenir sur le terrain.

Cela n'arrivera pas, car deux actions plus tard, la dernière de ces "actions décisives" envoie le même Larry Fitzgerald dans l'embut pour le touchdown final (20 - 26, cf. photo de droite ci-contre).
Pour la seconde année consécutive (voir Conférence Nationale 2014-2015 Green Bay-Seattle), la saison des Green Bay Packers se termine donc en prolongation avec leur quaterback regardant la fin du match sur le banc, sans avoir eu la possibilité de faire gagner son équipe. Notons également que cette fin de match ressemble étrangement à la fin de la dernière rencontre entre les deux équipes en playoffs : en saison 2009-2010, dans un match épique du premier tour (voir Wildcard 2009-2010 Green Bay-Arizona), les Cardinals avaient battu (51-45) les Packers sur la 3ème action de la prolongation (un retour de fumble), exactement comme aujourd'hui…

  • Sports
  •  » NFL