Accueil

 

 

 
 
  • Sports US
  •  » NFL

Saison 2017-2018NFL : Wildcard / Atlanta - Los Angeles

Changer de match ou d'année


Atlanta Falcons (6)
23
Los Angeles Rams (3)
10
Sat. 06/01
8:00pm ET
Pass: J.  Goff (LAR) - 24-45, 259 yds, 1 TD
Rush: D.  Freeman (ATL) - 18 car, 66 yds, 1 TD
Rec: J.  Jones (ATL) - 9 rec, 94 yds, 1 TD
FIRST QUARTERATLLAR
FG7:13Matt Bryant 29 Yd Field Goal
4 plays, 6 yards, 1:27
30
FG1:23Matt Bryant 51 Yd Field Goal
9 plays, 57 yards, 4:12
60
SECOND QUARTERATLLAR
TD11:34Devonta Freeman 3 Yd Run (Matt Bryant Kick)
8 plays, 32 yards, 4:41
130
TD2:34Cooper Kupp 14 Yd pass from Jared Goff (Sam Ficken Kick)
7 plays, 79 yards, 3:05
137
FG0:03Sam Ficken 35 Yd Field Goal
6 plays, 67 yards, 1:12
1310
THIRD QUARTERATLLAR
FG6:45Matt Bryant 25 Yd Field Goal
16 plays, 76 yards, 8:15
1610
FG0:19Matt Bryant 54 Yd Field Goal
10 plays, 45 yards, 4:52
1910
FOURTH QUARTERATLLAR
FG10:49Sam Ficken 32 Yd Field Goal
9 plays, 67 yards, 4:30
1913
TD5:48Julio Jones 8 Yd pass from Matt Ryan (Matt Bryant Kick)
8 plays, 83 yards, 5:01
2613
Statistiques Globales
ATL
LAR
1st Downs2019
Passing 1st downs1312
Rushing 1st downs75
1st downs from penalties02
3rd down efficiency5-155-14
4th down efficiency1-11-3
Total Plays7264
Total Yards322361
Total Drives1311
Yards per Play4.55.6
Passing198246
Comp-Att21-3024-45
Yards per pass6.05.1
Interceptions thrown00
Sacks-Yards Lost3-203-13
Rushing124115
Rushing Attempts3916
Yards per rush3.27.2
Red Zone (Made-Att)2-41-4
Penalties4-515-45
Turnovers02
Fumbles lost02
Interceptions thrown00
Defensive / Special Teams TDs00
Possession37:3522:25
Game LeadersPlayersStats
Passing
ATL
Matt RyanMatt Ryan21-30, 218 yds, 1 TD
LAR
Jared GoffJared Goff24-45, 259 yds, 1 TD
Rushing
ATL
Devonta FreemanDevonta Freeman18 car, 66 yds, 1 TD
LAR
Todd Gurley IITodd Gurley II14 car, 101 yds
Receiving
ATL
Julio JonesJulio Jones9 rec, 94 yds, 1 TD
LAR
Robert WoodsRobert Woods9 rec, 142 yds
Évènement ce soir à Los Angeles : c'est le 20ème match de playoffs au Memorial Coliseum, mais le premier depuis janvier 1994.
Le fameux (et vieux… wink) stade, qui a accueilli entre autres deux Jeux Olympiques (1932, 1984) et deux Super Bowls (dont le tout premier de l'histoire) est bourré à craquer (74 300 spectateurs) pour ce retour.
Rappelons que la ville de Los Angeles a été privée d'équipe pendant 21 ans avant que les Rams ne reviennent de St Louis la saison dernière. Leur qualification cette année est la première pour l'équipe depuis 13 ans.

Muhammed Sanu Catch
AP Photo / Kelvin Kuo
On attendait plutôt un match offensif, mais ce sont les défenses et les équipes spéciales qui vont s'illustrer dans le début de match : en plus de cinq minutes de jeu (deux possessions de chaque côté), pas un seul first-down neutral ! C'est une erreur de Los Angeles (ou une bonne action de l'équipe spéciale d'Atlanta, selon le point où on se place) qui va débloquer la situation : un n-ième punt est récupéré par les Falcons, ce qui les place à 18 yds, et mène à un FG. Puis un long FG de 51 yds leur permet de doubler la mise en fin de premier quart-temps. 6 - 0.
Dès l'action suivante, les Rams commettent un fumble, et ce second turnover encore favorable à Atlanta leur permet de marquer un touchdown huit actions plus tard. 13 - 0, l'écart est fait. En fin de mi-temps, les Rams reviennent dans la partie : une passe de Jared Goff vers Cooper Kupp leur donne leur premier touchdown, puis sur le dernier drive de la mi-temps, et grâce en particulier à une passe de Jared Goff pour 38 yds, ils finissent par marquer au moins un FG, ce qui donne un score serré à la mi-temps : 13 - 10.
Notons que ces 30 dernières secondes ont été particulièrement confuses (et longues) : deux actions successives "révisées" à la vidéo, l'une confirmée l'autre invalidée, alors que du point de vue téléspectateur (qui a le ralenti immédiatement), la conclusion de ces révisions (c'est à dire "bonne décision" la première fois, "mauvaise" la seconde fois) semblait ÉVIDENTE.

Le premier drive de la seconde mi-temps consomme à lui seul la moitié du troisième quart-temps. Les Falcons étendent leur avantage par un FG après 16 actions tongue ! Puis un long FG (54 yds) leur permet de prendre deux scores d'avance en fin de troisième. 19 - 10. Los Angeles réplique par un FG en début de quatrième, mais une ÉNORME passe de Matt Ryan vers Mohamed Sanu (pour un gain de 52 yards (cf. photo, plus longue action du match) !! roll) permet à Atlanta un peu plus tard de marquer le touchdown décisif (Julio Jones, qui termine à 9 recs, 94 yds et 1 TD). À 26 - 13 avec moins de 6 minutes à jouer, la tâche des Rams semble improbable (mais possible, ce n'est que 2 TDs, on a déjà vu pire…… wink).

À 2'11" de la fin, le miracle SEMBLE en marche avec un TD de Higbee, mais celui-ci est finalement REFUSÉ par les arbitres après révision vidéo (a priori avec raison). Et le match se termine sur ce score de 26 - 13.
Après le match on ne peut s'empêcher de penser à une statistique : les Los Angeles Rams, équipe jeune, avaient un total de 6 joueurs qui avaient déjà participé à un match de playoff… C'est de loin le moins bon total de TOUTES les équipes (oui, oui, MÊME Buffalo : 6 pour les Rams, 11 pour les Jaguars, les Titans et les Bills sont tout de même à 18, sachant qu'en haut de l'échelle les Steelers et les Patriots ont 40-41 joueurs déjà expérimentés siffle !). Et c'est en grande partie ce manque d'expérience qui a coûté à Jacksonville, en particulier sur les erreurs de Pharoh Cooper en première mi-temps (sans lui lancer la pierre, il a malheureusement été impliqué dans les deux turnovers).

  • Sports
  •  » NFL